Skip to main content

À propos

Que Faisons-Nous?

Examiner les expériences vécues et les perceptions des Canadien(ne)s adultes face aux changements climatiques

Les enjeux complexes des changements climatiques suscitent des émotions et des modes d’adaptation qui peuvent grandement varier d’une personne à l’autre.

Certains individus préfèrent encore douter de la gravité de la situation actuelle; d’autres prétendent que les progrès de la science pourront solutionner les problèmes écologiques, le cas échéant, et qu’ils n’ont donc pas besoin d’y réfléchir. D’autres personnes choisissent de croire que les médias de masse exagèrent les conséquences observables des changements climatiques. D’autres encore sont convaincus que les changements climatiques n’auront pas vraiment d’impacts sur eux.

Par ailleurs, beaucoup de personnes – parmi celles qui reconnaissent le problème sans détour – se disent préoccupées, ou même éprouvent de l’écoanxiété, et/ou de la colère envers l’inaction des gouvernements et/ou de l’industrie. Une étude en cours s’intéresse aux multiples manières d’expérimenter et de percevoir les changements climatiques.

  •  Examiner les expériences vécues et les perceptions des Canadien(ne)s adultes face aux changements climatiques  Examiner les expériences vécues et les perceptions des Canadien(ne)s adultes face aux changements climatiques

Examiner et sonder les diverses visions du monde des Canadien(ne)s relatives à la nature et au climat changeant

Notre façon d’interagir avec notre environnement extérieur – dont la nature qui en fait partie – n’est pas seulement tributaire de nos sens; il s’agit d’un phénomène subjectif.

Nos perceptions renferment une part d’imaginaire, faisant écho à notre vision du monde. Or, il existe une multitude d’éléments issus de notre imagination qui peuvent structurer, façonner et orienter la manière dont nous percevons notre relation au monde qui nous entoure, y compris la nature. Toute une gamme d’images et de symboles façonne notre vision du monde afin de donner un sens à notre existence.

L’étude en cours vise donc aussi à explorer comment la vision du monde propre à chaque Canadien(ne) affecte leur relation à la nature – et à la réalité des changements climatiques.

  • Examiner et sonder les diverses visions du monde des Canadien(ne)s relatives à la nature et au climat changeant Examiner et sonder les diverses visions du monde des Canadien(ne)s relatives à la nature et au climat changeant

Examiner comment ces visions du monde des gens peuvent façonner leurs perceptions des changements climatiques

Lorsque nous partageons notre perception des changements climatiques, nous nous appuyons sur les données que nous avons recueillies (souvent immédiatement disponibles et accessibles à notre esprit) qui informent nos impressions et nos idées que nous communiquons aux autres.

Par ailleurs, notre perception est aussi conditionnée par nos valeurs, notre philosophie de vie, et nos croyances; en d’autres mots, notre vision du monde. L’étude en cours vise aussi à examiner comment notre vision du monde – et notamment la place de la nature dans celle-ci – peut influencer ou moduler nos perceptions des changements climatiques.

Cette étude permettra de mieux comprendre comment notre vision du monde peut augmenter (ou diminuer) nos préoccupations face aux changements climatiques, ou encore nous mobiliser (ou pas) à agir pour contrer leurs impacts.

  • Examiner comment ces visions du monde des gens peuvent façonner leurs perceptions des changements climatiques Examiner comment ces visions du monde des gens peuvent façonner leurs perceptions des changements climatiques

Comprendre davantage les comportements des Canadien(ne)s dans le but de favoriser leur bien-être et mieux intervenir auprès des individus et des groupes

Les comportements et réponses adaptatives des gens face aux changements climatiques sont multiples. Il importe de chercher à mieux les identifier puisqu’ils servent à favoriser et/ou maintenir le bien-être des individus et des collectivités.

L’étude s’attardera donc à mieux comprendre comment divers comportements et réponses peuvent favoriser (ou non) le bien-être des gens, et ce, à divers degrés. Les résultats obtenus pourront ainsi stimuler l’élaboration de moyens d’interventions (en matière de prévention, de soins et d’adaptation) plus adéquats et destinés à renforcer la résilience individuelle des personnes écoanxieuses.

Ces données probantes qui en découlent pourront aussi outiller les dirigeants politiques et les experts en communication afin de mieux informer, conscientiser, ou rassurer le grand public au sujet des conséquences des changements climatiques sur la santé mentale et le bien-être.

  • Comprendre davantage les comportements des Canadien(ne)s dans le but de favoriser leur bien-être et mieux intervenir auprès des individus et des groupes Comprendre davantage les comportements des Canadien(ne)s dans le but de favoriser leur bien-être et mieux intervenir auprès des individus et des groupes

Méthodologie

AU SUJET DE NOTRE MÉTHODOLOGIE

Méthodologie

Nos recherches font appel à un devis mixte, soit une série d’études empiriques employant des méthodes (qualitatives et quantitatives) variées: entrevues semi-structurées; groupes de discussion, des questionnaires autorapportés, un test projectif de l’imaginaire.

À PROPOS

DES RÉSULTATS ESCOMPTÉS

Les retombées théoriques et pratiques de nos recherches déboucheront vers : (a) une compréhension approfondie des changements climatiques tels que perçus par les Canadien(ne)s adultes; (b) le développement d’éventuelles recherches empiriques interdisciplinaires; (c) l’émergence de nouvelles connaissances qui guideront le développement éventuel d’approches favorisant la prévention, les soins et l’adaptation aux changements climatiques.

Nos résultats de recherche pourront intéresser autant les chercheurs des milieux scientifiques que les décideurs politiques et divers intervenants (éducateurs, professionnels de la santé et des services sociaux). Nos résultats permettront, par exemple, de mieux comprendre l’impact psychologique des changements climatiques, et mieux intervenir pour optimiser la résilience des personnes écoanxieuses.

Enfin, par l’entremise de nos activités de recherche et nos formations, nous viserons à rassembler des chercheurs / chercheuses, intervenant(e)s, expert(e)s au Canada et ailleurs, ainsi que des décideurs/décideuses de l’industrie, de la communauté et du gouvernement. Ce faisant, nous serons en mesure d’explorer ensemble les meilleures solutions pour faire face aux changements climatiques afin d’œuvrer pour un avenir durable et équitable pour toutes et tous.


Partenaires

Suivez-nous